Accueil|Centre de connaissances|Historique de la qualité

Historique de la qualité

Un aperçu des grands jalons

De tous les temps, l’homme a cherché à améliorer ses façons de faire et ses méthodes de production. Mais c’est surtout vers la fin du XIXe siècle que l’on commence à voir apparaître les premières tentatives d’organisation du travail qui mèneront un jour au concept d’amélioration continue de la qualité. Voici un aperçu des grands jalons ayant marqué l’histoire de la qualité à travers le monde.



Fin du
XIXe siècle
États-Unis
Premières tentatives d’organisation scientifique du travail
Les principes sont développés et mis en application industrielle par Frederick Winslow Taylor. Henry Ford poussera l’idée à son maximum avec la production en série.
Article Wikipédia
 
Années 1920
 
États-Unis
Invention d’une méthode de contrôle statistique de la qualité
Les travaux de Walter A. Shewhart feront école.
Source Wikipédia (en anglais)
Détails sur Walter A. Shewhart
 
  États-Unis
Introduction des notions d’inspection et de contrôle de la qualité dans une usine
Bell System introduit les notions d’inspection et de contrôle de la qualité dans sa filiale Western Electric Company. Outre Walter Shewart, l’un des employés de la compagnie à l’origine de l’initiative était un certain William Edwards Deming…
Source : Nguyen, Nha, Gestion de la qualité, Les Éditions de la Chenelière
 
Années
1940

Deuxième
Guerre mondiale
États-Unis
Joseph Juran fait connaître le principe de Pareto – 1941
Du nom de l’économiste italien Vilfredo Pareto (1848-1923), ce principe aide notamment à comprendre que 80 % des problèmes s’expliquent par 20 % des causes possibles. Très utile pour concentrer les efforts d’amélioration.
Source Wikipédia (en anglais)
 
  États-Unis
William Edwards Deming utilise les méthodes de contrôle statistique
Il applique ces méthodes à la fabrication de munitions et d’autres produits d’importance stratégique.
Source Wikipédia
Autres détails sur William Edwards Deming
 
Années 1950
 
Japon
Ce pays fait de l’amélioration de la qualité un impératif national
Des théoriciens comme Walter A. Shewhart, William Edwards Deming  et Joseph Juran fournissent leur aide. D’abord ridiculisé pour la mauvaise qualité de ses produits fabriqués au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, le Japon aura tôt fait de s’imposer comme exportateur et innovateur de calibre mondial.
Source Wikipédia
 
  Japon
Création du Prix Deming
Détails sur le Prix Deming (en anglais)

 
  Apparition de l’assurance de la qualité
L’idée vient d’une constatation frappante : c’est à l’étape de la conception que naissent la plupart des erreurs. On met donc les outils statistiques au service de la prévention des erreurs.
Les débuts sont lents, mais l’idée fait progressivement son chemin au cours des années 1960.
Source : Nguyen, Nha, Gestion de la qualité, Les Éditions de la Chenelière
 
Années
1960
Japon
Début des cercles de la qualité
Les entreprises japonaises commencent à faire appel au savoir des salariés.
Source : Nguyen, Nha, Gestion de la qualité, Les Éditions de la Chenelière

 
  Japon
Naissance de la gestion intégrale de la qualité
Les cercles de la qualité amènent les entreprises japonaises à utiliser le concept de gestion intégrale de la qualité, initialement élaboré aux États-Unis, et à lui adjoindre la notion de la participation de tous les acteurs de l’organisation.
Source : Nguyen, Nha, Gestion de la qualité, Les Éditions de la Chenelière
 
Années
1970
Japon
Fondation de la Japan Society for Quality Control
Site web de l’organisme
 
  États-Unis
Loi imposant l’assurance de la qualité
Cette loi s’applique à la construction des centrales nucléaires.
Source Wikipédia
 
  Japon
Toyota développe le juste-à-temps, le kanban et les cinq zéros
Les 14 principes de Toyota (en anglais)
Le système de production de Toyota (en anglais)
Article Wikipédia sur le père de la méthode Toyota
Source Wikipédia
 
  Québec
Création d’une section francophone de l’American Society for Quality (ASQ) – 1973
L’ASQ avait fait son arrivée au Québec dès 1953.
 
Années
1980
États-Unis
Des États se dotent d’organisations consacrées à la qualité de l’environnement
Source Wikipédia
 
  Occident
La « qualité totale » intéresse les entreprises occidentales
Le succès des produits japonais attire l’attention des entreprises occidentales, notamment nord-américaines. Les pouvoirs publics commencent à fournir leur aide.
Source : Nguyen, Nha, Gestion de la qualité, Les Éditions de la Chenelière
 
  Québec
Création de l’Association québécoise de la qualité totale (AQQ) – 1982
Pour mieux répondre aux besoins des entreprises du Québec, l’AQQ devient active et indépendante de l’American Society for Quality.
 
  États-Unis
Développement de l’outil Six sigma – 1986

La société Motorola met au point la méthode Six sigma, devenue célèbre par la suite. Elle a pour but de réduire la variabilité des processus.
Source Wikipédia
 
  Québec
Création du Groupe de concertation sur la qualité (GCQ) – 1986

Le GCQ est formé de gens d’affaires et de représentants de l’AQQ. Mission : conseiller le gouvernement du Québec sur les actions à entreprendre pour relever le défi de la qualité et favoriser la compétitivité des entreprises du Québec.
 
  Publication de la première norme ISO en matière de gestion de la qualité – 1987
Source Wikipédia
 
  États-Unis
Création du Malcolm Baldrige National Quality Award, pour reconnaître les entreprises et organisations performantes – 1987

L’équivalent québécois – les Grands prix québécois de la qualité – sont créés en 1998.
Malcolm Baldrige National Quality Award
 
Années
1990
États-Unis
Création du Global Environment Management Initiative pour appliquer la démarche qualité à la gestion de l’environnement – 1990
Vingt et une des plus importantes entreprises américaines de l’époque, dont IBM et AT&T, en font partie.
Source Wikipédia

 
  États-Unis
Établissement des premières normes environnementales de qualité des sols (1991) et de santé (1993)
EQS : Environmental Quality Standard
Source Wikipédia
 
  Canada
Création de l’Institut national de la qualité – 1992
Site web (en anglais)
 
  États-Unis
Fondation du W. Edwards Deming Institute® – 1993
Site web de l’organisme (en anglais)
 
  Québec
Création de l’Institut québécois de la qualité totale (IQQT) et du QUALImètre – 1994
Le QUALImètre est le système de mesure de la qualité au Québec.
Pour en savoir plus sur le QUALImètre
 
  Québec
Fondation du Mouvement québécois de la qualité (MQQ) – 1995
Le MQQ résulte de la fusion de l’AQQ (1982), du GCQ (1986) et de l’IQQT (1994). Les membres fondateurs sont : Bell Canada, Bombardier Aéronautique, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, le Groupe CGI inc., Hydro-Québec et Kruger inc.
 
Années
2000
France
Fondation du Mouvement français pour la qualité (France) – 2001
Le MFQ est une fédération regroupant 22 associations régionales.
Source
juillet 2012
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
FORMATION 
COMPLET 
24 janvier
Félicitations à la nouvelle cohorte des certifiés Ceinture noire Lean Six sigma du Mouvement québécois de la qualité!

Le 15 janvier dernier, les nouveaux certifiés Ceinture noire Lean Six sigma ont été conviés...

10 janvier
Devenez évaluateur pour les Grands Prix québécois de la qualité

Joignez une équipe dynamique! 

Le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de...

05 décembre
Appel de candidatures : Grands Prix québécois de la qualité 2014

Saisissez votre dernière chance de poser la candidature de votre organisation aux Grands Prix québécois de la...