Retour aux ressources
Fiche outil | 4 mai 2021

Graphique importance – chances de succès (GICS)

Contenu réservé aux membres

Choisir rapidement la meilleure option

Votre équipe a travaillé fort à produire un grand nombre d’options, disons 50 ou 60. Pendant cette phase de créativité libre, toutes les suggestions étaient permises.

Devant l’abondance des propositions obtenues, vous avez probablement demandé que l’on effectue un premier tri. Pour cela, vous avez invité les membres de votre équipe à utiliser leur cerveau rationnel plutôt que créatif. Peut-être alors avez-vous fait appel à un premier outil de convergence afin de regrouper les options semblables, ce qui a réduit à 10 ou 30 le nombre d’options.

Comment faire maintenant pour choisir rapidement la meilleure option? C’est ici qu’entre en jeu l’outil GICS ou graphique importance – chances de succès. Il est idéal lorsque l’on veut faire appel une deuxième fois à l’esprit rationnel de l’équipe. On peut même l’employer sans passer par une première sélection lorsque le nombre d’options obtenues au départ ne dépasse pas la trentaine.

Résultats

  • Fait voir en un seul coup d’œil les options à la fois les plus importantes et ayant les meilleures chances de succès.
  • Procure une liste d’options secondaires à soumettre à des techniques de pensée rationnelle plus pointues.
  • Incite les participants à bien comprendre les implications des options retenues.

Conditions de succès

  • Demeurer intuitif en omettant l’utilisation de critères formels à ce stade-ci. La prochaine étape de pensée rationnelle inclura probablement une pondération permettant de gérer un groupe de 1 à 10 options.
  • Avoir les experts durant la pensée rationnelle est un atout.
  • Considérer les options du quadrant 2 quelques semaines ou mois plus tard. Il est possible que le contexte de l’organisation soit alors plus favorable.

Méthode

Essentiellement, l’outil GICS a pour but de classer quelques dizaines d’options selon deux axes :

  • importance accordée à l’option;
  • chances de succès quant à l’application de l’option.

1. Dessiner un graphique pour classer les options

Sur une grande feuille volante ou un tableau, tracer deux axes formant quatre quadrants. L’axe vertical est appelé « importance » et l’axe horizontal « chances de succès ».

Expliquer à l’équipe que la rangée du bas (1 et 4) représente les options ayant l’importance la plus faible et celle du haut (2 et 3), l’importance la plus élevée.

De même, la colonne de gauche (1 et 2) représente les options ayant les plus faibles chances de succès et celle de droite (3 et 4), les chances les plus fortes.

Le quadrant supérieur droit (3) représente donc les meilleures options, car celles-ci sont les plus importantes tout en ayant les plus fortes chances de succès.

2. Positionner les options sur les quadrants

Les participants doivent décider dans lequel des quadrants placer chacune des options. Ils peuvent discuter entre eux pour débattre du score. Pour chaque énoncé, se demander si :

  • le niveau d’importance est élevé (quadrants 2-3) ou faible (quadrants 1-4) pour atteindre le but recherché;
  • les chances de succès quant à l’implantation sont faibles (quadrants 1-2) ou fortes (quadrants 3-4).

Les options les plus intéressantes seront situées dans le quart supérieur droit du graphique, soit le quadrant 3. Elles sont importantes, car elles répondent bien à la question posée et elles permettent de régler le problème. Et elles ont de fortes chances de succès d’être implantées.

Pour être encore plus efficace, vous pouvez former des sous-équipes en donnant à chacune quelques options à classer. Vous n’avez ensuite qu’à consolider vous-même les résultats de tous les graphiques et à présenter à l’équipe des critères additionnels (ex. coûts envisagés, ressources requises, temps alloué au besoin).

Exemple

Une gestionnaire a demandé à des employés de répondre à la question suivante : « Comment pouvons-nous innover davantage dans l’entreprise? ». L’équipe a produit 153 options parmi lesquelles elle a sélectionné 35 coups de cœur. Vous avez ensuite regroupé et reformulé ce résultat, ce qui a donné 26 options à évaluer. Parmi celles-ci se trouvent les deux options suivantes :

A. Créer une plateforme de collaboration en ligne : Le niveau d’importance pour cette option est élevé, car les employés connaissent déjà bien les outils web. Quant aux chances de succès, elles sont fortes puisque des employés se sont portés volontaires pour bâtir l’application ; les coûts seront faibles. L’option se trouve donc dans le quadrant 3.

B. Sensibiliser le personnel au moyen d’une formation de 8 heures : Le niveau d’importance pour cette option est élevé puisque les connaissances des employés en matière d’innovation seront bonifiées. Toutefois, c’est une option qui coûtera cher, car il y aura beaucoup d’employés à former. Il sera difficile de faire accepter cette option dans le contexte actuel. L’option se retrouve donc dans le quadrant 2.

En continuant ainsi avec les 26 options, la gestionnaire s’est retrouvée avec un total de huit options dans le quadrant 3. Elle demandera à son équipe de poursuivre l’exercice de pensée rationnelle avec un outil plus pointu comme une matrice de sélection critériée.

Références

  • DUCLOS , Manon et MATTE, Sylvain, GIN702 : Créativité et résolution de problèmes en génie, Faculté de génie, maîtrise en gestion de l’ingénierie, Université de Sherbrooke, 2006.

Cette ressource est réservée
aux membres seulement

Pour lire la suite, choisissez l’une des deux options suivantes :

Ressources similaires