Fiche outil

Grille COCD

Contenu réservé aux membres

Détecter des idées follement originales et pourtant réalisables

Vous rêvez de découvrir de belles idées nouvelles et vous vous retrouvez toujours avec les bonnes vieilles idées connues?

Pour vous aider à sortir de ce piège, la grille COCD – un outil de convergence (pensée critique) – propose une matrice en deux axes : l’originalité d’une part et, d’autre part, la facilité d’implantation ou faisabilité. L’outil consiste à prendre un lot d’idées résultant d’un remue-méninges ou d’une autre activité de divergence et à les séparer en trois groupes distincts :

  • les idées originales, mais non réalisables (ou pas encore);
  • les idées originales et réalisables;
  • les idées les moins originales (conformistes), mais réalisables (low-hanging fruits ou gains rapides).

Chacune de ces trois catégories d’idées possède sa propre couleur, qui sera utilisée tout au long du processus. Un graphique à quadrants permet de répartir les idées selon leur couleur d’appartenance. Les deux axes horizontal et vertical du graphique aident à situer les idées sur un continuum d’originalité et de faisabilité.

La grille COCD aide à penser de façon originale en diminuant les comportements associés aux habitudes influençant inconsciemment nos décisions. Les participants sont encouragés à penser aux idées non nécessairement réalisables maintenant, mais tout de même originales.

Cet outil a été popularisé par un organisme belge de langue néerlandaise appelé « COCD », d’où le nom qui lui a été attribué.

Résultats

  • Une sélection d’idées réalisables et originales avec une grande valeur ajoutée pour votre projet
  • Accès à des idées hors des sentiers battus (out of the box) grâce à un processus de sélection simple et démocratique.

Conditions de succès

  • Établir la bonne quantité de votes par participant en fonction du nombre d’idées issues d’un remue-méninges ou d’une autre technique de divergence. Certains utilisent la règle suivante : nombre d’idées / nombre de participants = nombre de votes par personne.
  • Inviter les participants à faire une première sélection individuelle et en silence, avant la sélection en grand groupe (pour permettre une meilleure réflexion).

Méthode

Cet outil s’utilise suite à une séance de génération d’idées nombreuses, généralement au moyen d’un remue-méninges. Il s’agit donc d’un outil de convergence (pensée critique).

1. Se préparer

Avant la réunion, ayez en main les éléments ci-après.

  • Les idées à traiter, chacune clairement écrite sur un feuillet autocollant.
  • Une grille dessinée sur une grande feuille et composée de quatre quadrants, avec les inscriptions comme dans l’illustration ci-contre (si possible avec les trois couleurs dans les quadrants, pour aider les participants à mieux se rappeler leur signification). L’axe vertical concerne la faisabilité et l’horizontal, l’originalité. Le quadrant supérieur gauche ne sera pas utilisé, car les idées n’y seraient tout simplement pas intéressantes (à la fois trop conformistes et peu réalisables).
  • Une petite affiche représentant la signification de chacune des trois couleurs. les mots  « maintenant! », « épatant » et « comment? » constituent un amusant truc mnémotechnique pour symboliser ce que l’on fait avec chaque catégorie d’idées : les appliquer sans se poser de questions (« maintenant! »), voir comment on pourrait les appliquer sans attendre (« épatant! ») ou voir plus tard comment elles pourraient être appliquées (comment?).
  • Comme vous pouvez l’imaginer… une bonne quantité de points autocollants de couleurs correspondantes aux trois catégories d’idées.

2. Expliquer les règles du jeu

Expliquez aux participants la signification de la grille.

  • Plus une idée se trouve à gauche du quadrant, plus elle est conformiste. Plus elle se trouve à droite, plus elle est originale.
  • De même, plus une idée se trouve en bas, plus elle est réalisable. Plus elle se trouve en haut, moins elle l’est (ou elle ne l’est pas pour le moment).
  • En outre, le positionnement des idées à l’intérieur d’un même quadrant a une signification : les idées ayant reçu le plus de votes iront en haut du quadrant, celles ayant le moins de votes iront en bas, les autres iront au centre. Comptez le nombre total d’idées à traiter. Choisissez le nombre de votes auquel chaque participant aura droit.
  • Par exemple, si vous avez de 15 à 40 idées, chaque personne sélectionnera son top trois (un bleu, un jaune et un rouge = trois votes).
  • Si vous avez plus de 40 idées, chaque personne sélectionnera son top trois d’idées pour chaque couleur (trois bleus, trois jaunes et trois rouges = neuf votes). Rappelez les règles de convergence et assurez-vous que toutes les idées apposées au mur soient visibles, de même que l’affiche expliquant la signification des couleurs.

3. Voter et sélectionner

Demandez aux participants de voter pour les idées en allant mettre un point autocollant sur chacun des feuillets apposés au mur. Cet exercice se fait en silence.

Placez ensuite les idées dans la grille COCD, en fonction des couleurs attribuées.

  • Pour chaque quadrant, posez en premier les idées ayant reçu le plus de votes d’une même couleur.
  • Posez ensuite les autres idées, en fonction du nombre de votes reçu (du plus au moins).

Comme vous voyez dans l’illustration ci-après, les idées ayant reçu le plus de votes d’une même couleur se trouvent dans la partie supérieure de leur quadrant respectif. les idées en ayant reçu le moins vont dans la partie inférieure, les autres se trouvant dans la zone intermédiaire. Cet agencement fait ressortir les idées à prioriser.

Évidemment, en raison du vote effectué par chacun, vous retrouverez inévitablement une même idée avec des points de couleurs différentes! C’est là que les choses deviennent intéressantes. Demandez aux participants pourquoi ils ont fait leur choix. Invitez-les à s’entendre si c’est possible; demandez-leur aussi de creuser un peu plus loin pour développer des concepts intéressants. Si les participants n’arrivent pas à s’entendre sur le placement d’une idée, vous pouvez toujours leur demander de la répéter sur un autre feuillet autocollant et de placer l’idée dans deux quadrants.

À la fin des discussions, le groupe devrait avoir retenu une quinzaine d’idées, soit cinq par quadrant, disposées en ordre de priorité dans chaque quadrant. Retenez toutefois qu’à l’origine, la grille COCD a été conçue pour ne rejeter aucune idée. Qui sait si un jour une idée folle ne deviendra pas parfaitement raisonnable? Voir la section « Variantes » un peu plus loin.

4. Étudier les idées

Analysez l’ensemble de l’œuvre. Cette fois, les équipes devront discuter afin d’enrichir certaines idées.

  • Y a-t-il des idées comparables ou complémentaires d’un quadrant à un autre?
  • Pouvons-nous combiner des idées?
  • Observons-nous une séquence logique ou chronologique dans les idées?

Les idées à considérer en priorité sont normalement les rouges. Mais si vous êtes en contexte d’amélioration continue ou en optimisation de processus, ce sont les idées bleues qu’il faut prioriser, car elles constituent des gains rapides à réaliser, souvent afin de financer la réalisation des idées rouges. Et même en priorisant les idées rouges, les idées bleues peuvent se retrouver directement dans votre plan d’action.

Toutefois, il vous faudra travailler aussi les idées jaunes, puisqu’elles sont également originales et il est rare que vous ne cherchiez pas la nouveauté!

5. Préparer l’activité suivante

Pour faire avancer les idées dans le domaine de la réalité, il est recommandé d’utiliser les outils « PPCO » (plus, potentiels, craintes et opportunités) ou « sources d’assistance et de résistance ». Cela permettra d’évaluer le niveau de risque et d’acceptation des idées sélectionnées.

Variantes

1. Certains facilitateurs expérimentés utilisent la grille COCD simplement pour classer le résultat d’une activité de divergence (pensée créatrice). Il peut donc y avoir une grande quantité d’options à traiter. Une fois ce premier tri effectué, une analyse supplémentaire (convergence) est réalisée par quadrant.

2. Une autre façon d’utiliser l’outil est de réduire le nombre d’idées par un vote sur les plus originales, sans recourir à un choix de points de différentes couleurs. On place ensuite les idées sur la grille, sans égard aux couleurs, mais en se préoccupant seulement des deux continuums gauche-droite et bas-haut. Ce travail s’effectue en duos. De plus, chaque duo doit expliquer rapidement pourquoi il place une idée plus à gauche ou à droite, ou encore plus en haut ou plus en bas dans la grille.

3. Il existe un autre moyen intéressant d’utiliser le COCD : y aller quadrant par quadrant. L’animateur demande d’abord aux participants d’identifier toutes les idées qu’ils trouvent conformistes et réalisables. Les idées sont placées sur une grande feuille. On recommence ensuite avec une nouvelle feuille pour chacune des deux autres catégories d’idées (originales mais pas encore réalisables, puis originales et réalisables). Ce n’est qu’une fois terminée la série des trois votes que l’animateur assemble les trois feuilles pour former une grille COCD complète. S’ensuit un débat sur les idées pour lesquelles certains ont des réserves, pas en fonction de leur couleur, mais de leur positionnement dans le quadrant.

4. Une dernière variante consiste à utiliser l’outil tel qu’il a été conçu par Mark Raison. Les participants sont invités à analyser les idées (convergence) et à en garder environ 12 de chaque couleur. Après réflexion, ils placent les idées au bon endroit dans la grille. S’il y a lieu, ils en éliminent quelques-unes ou ils les priorisent dans chacun des quadrants ou dans le quadrant qui correspond le mieux au mandat à réaliser.

Références

  • DUCLOS , Manon et MATTE , Sylvain, GIN702 : Créativité et résolution de problèmes en génie, Faculté de génie, maîtrise en gestion de l’ingénierie, Université de Sherbrooke, 2006.
  • BYTTEB IER, Igor et VULLINGS, Ramon, Creativity in Business: The Basic Guide for Generating and Selecting Ideas, BIS Publishers, 2015, ISBN 978-90-6369-380-0.
  • Yellow Ideas [en ligne]. Consulté le 2017-07-27.
  • COCD (organisme belge) [en ligne]. Site principalement en néerlandais consulté le 2017-07-27.
  • La grille COCD [en ligne]. Site en néerlandais consulté le 2017-08-02.

Cette ressource est réservée
aux membres seulement

Pour lire la suite, choisissez l’une des deux options suivantes :

Ressources similaires