Retour aux ressources
Fiche outil | Monique Foisy

Diagramme FIPEC (SIPOC Diagram)

Contenu réservé aux membres

Visualiser les grandes lignes d’un processus

Cela peut paraître étrange, mais il n’est pas rare que des utilisateurs aient du mal à résumer ce que fait au juste un processus. Il ne s’agit pas ici de fournir une cartographie détaillée du processus, mais bien d’en comprendre les grandes lignes.

Le diagramme FIPEC est l’outil tout désigné pour visualiser « à 10 000 pieds d’altitude » la portée et la raison d’être d’un processus. Il aide à établir la situation actuelle en énumérant les fournisseurs (F), les intrants (I), les grandes étapes du processus (P), les extrants (E) et les clients du processus en question (C). En anglais, on parle de SIPOC Diagram pour Supplier, Input, Process, Output, Customer.

Un diagramme FIPEC est donc très utile pour établir l’objectif d’un processus donné, ainsi que ses frontières. Ces deux paramètres sont parfois flous ou mal définis. Une fois qu’on a créé le FIPEC, on pourra réaliser une cartographie détaillée du processus.

Résultats

  • Vision claire de l’objectif et des frontières d’un processus donné.
  • Identification des clients du processus et des extrants requis pour les satisfaire.
  • Identification des fournisseurs du processus et des intrants requis pour le bon déroulement du processus.
  • Piste de réflexion pour l’établissement d’indicateurs de performance.

Conditions de succès

  • Débuter par l’extrémité droite du diagramme (soit les clients, puis les extrants) et poursuivre avec les fournisseurs et les intrants.
  • Considérer les clients et les fournisseurs comme des personnes ou des groupes de personnes, tandis que les intrants et les extrants sont plutôt des objets, décisions, informations, documents, etc.
  • Garder en tête que c’est la situation actuelle qui est à illustrer et non pas la situation désirée.

Méthode

Le FIPEC sert à dresser la situation actuelle et globale d’un processus donné.

  1. Inscrivez d’abord le nom du processus sur lequel vous souhaitez travailler ainsi que son propriétaire, son objectif et sa portée (il commence avec… et se termine avec…)
  2. Énumérez les clients du processus ainsi que les extrants. Pour vous aider, vous pouvez vous demander ce que le client désire et dans quel état ou format. Mieux encore, validez ces informations avec le client. Un extrant, c’est ce qui sort à la fin du processus en termes de produit fabriqué ou de service fourni (ex. moteur assemblé, passager arrivé à destination, produit arrivé chez le client).
  3. Énumérez les fournisseurs du processus ainsi que les intrants qui permettront de bien réaliser les étapes du processus. Il est possible que certains clients soient aussi fournisseurs, auquel cas leurs intrants et extrants diffèrent.
  4. Il est d’usage d’établir les grandes étapes du processus dont il est question. Si ces dernières existent, simplement les reporter dans la case centrale. Attention cependant : l’objectif n’est pas de cartographier un processus détaillé, mais plutôt d’en présenter cinq à sept grands jalons.
  5. Finalement, il est bon d’indiquer les indicateurs de performance actuels du processus (ou mesures clés) et leur nature. Est-ce un indicateur d’extrant, de processus ou d’intrant ? Une fois terminé, le FIPEC peut être réutilisé pour établir les indicateurs de la situation désirée.

 

Exemple

Références

  • SIPOC Diagram [en ligne]. iSixSigma. Consulté le 2016-12-13.
  • SIPOC (Suppliers, Inputs, Process, Outputs, Customers) Diagram [en ligne]. ASQ. Consulté le 2017-01-11.
  • Faites un FIPEC (SIPOC) avant de lancer un projet d’amélioration [en ligne]. JPD Conseil. Consulté le 2016-12-13.

Cette ressource est réservée
aux membres seulement

Pour lire la suite, choisissez l’une des deux options suivantes :

Ressources similaires